Quoi faire si je suis blessé.e ?

Les premières 48 heures suivants une blessure vont souvent déterminer la suite des choses. Une blessure qui prend du mieux dans les jours suivants l’incident à des chances de se résorber plus rapidement qu’une blessure dont la douleur s’installe pour plusieurs jours. Afin d’optimiser la récupération d’une blessure “tissulaire”, La Clinique du Coureur nous partage l’acronyme: Peace & Love

P: Protection

Arrêt des activités sportives et de la vie quotidienne qui provoquent de la douleur.

E: Élévation

Placer le membre affecté plus haut que le coeur pour favoriser une bonne circulation.

A: Anti-inflammatoires (à éviter)

Éviter l’utilisation d’anti-inflammatoire incluant la glace.

C: Compression

Installer un bandage (élastique) pour favoriser la compression et réduire le gonflement.

E: Éducation

Renseigne-toi sur la bonne pratique à avoir et évite la surinvestigation médicale.

&

L: Load

Mise en charge et mouvement sans provocation de douleur.

O: Optimisme

Être confiant et positif !!!

V: Vascularisation

Favoriser les activités cardiovasculaires pour irriguer les tissues endommagés.

E: Exercices

Faire les exercices nécessaires pour retrouver toute sa mobilité, sa force et sa proprioception.

Voulez-vous recevoir le journal du sportif gratuitement?