ENTRAÎNEMENT

L’entraînement est un aspect important de la performance sportive. Elle permet de créer des patrons moteurs qui seront très importants lors de la réalisation de différents mouvements. L’un des objectifs de l’entraînement est de permettre à l’athlète de subir les stress physiologiques que son sport demande. En d’autres mots, les exercices de musculation qui sont faits en salle permettent de mieux subir les stress physiques sur le terrain et ainsi de mieux performer.

Un bon entraînement permet à l’athlète de diminuer les risques de blessure qui pourraient survenir lors de la réalisation de son sport. 

Mobilité et Étirement

Exercices de mobilité : 

Les exercices de mobilité permettent de conserver une amplitude de mouvement complète au niveau de l’articulation. Une articulation qui possède une amplitude complète est moins à risque de blessure et permet à l’athlète de maximiser la contraction musculaire qui est reliée à l’articulation ciblée. Un athlète avec une bonne mobilité sera en mesure de recruter efficacement ses fibres musculaires et de mieux répondre aux exigences de son sport. Ces exercices peuvent être faits plusieurs fois par semaine. On peut les utiliser avant une partie, avant les entraînements ou même en se levant le matin. 

 

Étirements statiques :

Les étirements statiques sont à faire après une séance d’entraînement ou à un moment prédéterminé durant la journée. Puisque les étirements statiques enclenchent la sécrétion d’hormones de relaxation, nous voulons éviter de les faire avant un entraînement, car cela va être contreproductif. Les étirements statiques ont pour but de diminuer la fréquence cardiaque et d’étirer les muscles. Cela permet de conserver une bonne amplitude de mouvement chez les athlètes.

Étirements dynamiques :

Les étirements dynamiques sont très bénéfiques avant un entraînement ou un match. Ce type d’étirement permet d’augmenter la fréquence cardiaque et ainsi préparer le corps à subir des efforts physiques. Ces étirements permettent de lubrifier les articulations et d’activer les muscles qui vont être sollicités. Cela a pour but de diminuer les risques de blessures chez l’athlète. 

Pendant la saison :

Durant la saison, il est important de vérifier le volume, l’intensité et la journée à laquelle l’athlète s’entraîne. L’une des choses qu’on veut absolument éviter en cours de saison est d’être courbaturé la journée d’un match. Cela peut automatiquement avoir une influence sur les performances sportives. De plus, un volume ou une intensité trop élevée peut provoquer une fatigue et diminuer les performances sur le terrain, mais crée également un impact sur les charges lors de l’entraînement. Il est important de cibler les objectifs et les points à améliorer en cours de saison pour déterminer le plan de match approprié. 

Durant la saison, les séances d’entraînement ont pour but de maintenir les qualités physiques (force, puissance, etc..) afin de maximiser les rendements sur le terrain

Durant le hors saison :

Cette phase d’entraînement est importante pour le développement des aptitudes physiques. Durant cette période, les entraînements vont comporter différentes phases qui vont travailler différentes qualités physiques spécifiques. Parmi les différents objectifs de l’entraînement on retrouve l’hypertrophie, la force et la puissance. En fonction de la durée de la période hors-saison, il est possible de structurer des programmes d’entraînement en lien avec différentes phases et cibler des objectifs précis. 

L’entraînement hors saison permet de se préparer à sa saison, de performer dans son sport et de réduire son risque de blessure.

Voulez-vous recevoir le journal du sportif gratuitement?